Mes déboires

NON, JE NE DÉTESTE PAS LA FRANCE

Islande
Crédits : Mon Projet Érable

« Tu fais bien de partir, la France est pourrie maintenant. »

On le voit dans notre société, les jeunes français sont de plus en plus enclin à quitter leur pays pour tenter leur chance ailleurs, mais pourquoi au juste ? Ils ne l’aiment plus cette France ? Non, ce n’est pas mon cas. Je n’ai pas décidé de quitter mon pays car je ne l’aimais plus, même s’il y a bien des raisons de moins l’aimer. Je l’aime toujours la France, et je l’aimerai toujours.

« Pourquoi tu pars ? T’as un CDI pourtant. »

Je pars pour voir ailleurs, pour respirer un autre air, rencontrer de nouvelles personnes, en apprendre sur de nouvelles cultures. En bref, je veux du neuf ! J’ai toujours voulu parcourir le monde. J’ai toujours eu cette curiosité insatiable. À bientôt 27 ans, je me dis que c’est le moment opportun pour justement nourrir cette curiosité. Peut être que je ne trouverais pas ce que je cherche. Peut être que je ne cherche rien de spécifique justement.

« C’est cool quand même de partir, t’en as de la chance. Moi j’oserai pas… »

C’est toujours appréciable en tout cas d’avoir des retours positifs quant à la décision de partir dans un pays étranger. On nous voit comme quelqu’un de courageux et chanceux. C’est probablement le cas, mais je vois surtout ça comme une évidence. Et non, ce n’est pas une chance ou un hasard car j’ai pris la décision de sauter le pas. Mon mot d’ordre depuis toujours est le même : vivre sans regrets ! Et la grande optimiste en moi se dit : quoi qu’il arrive, tu vas kiffer. Si ça se passe pas bien, et alors ? Tu rentres et tu rebondis, mais au moins, tu auras tenté ta chance.

« T’as raison, vas-y fonce ! »

À tous ceux et celles qui ont toujours eu cette envie de partir, d’ailleurs, de renouveaux : foncez ! Mettez vos craintes de côté. D’autres l’ont fait, pourquoi pas nous ? Le monde a tant à nous offrir. Il n’y a rien de mieux que les voyages pour ouvrir son esprit, devenir tolérant et en apprendre de la vie. J’écris ces mots en ne sachant pas ce qu’il va m’attendre de l’autre côté de l’Atlantique mais une chose est sûre, c’était la bonne décision à prendre.


Hannan

One Comment

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *